Imprimer cette page
Associer VR et 4D pour supporter les études de constructibilité

Associer VR et 4D pour supporter les études de constructibilité

27 mai 2020 ~ Lu 1734 fois.

Plusieurs travaux de recherche récents suggèrent l’utilisation d’environnements de réalité virtuelle pour rapprocher la simulation 4D des pratiques métiers dans l’industrie. En effet, les environnements de réalité virtuelle ont le potentiel d’améliorer la perception des utilisateurs tout en rendant possibles des tâches de visualisation plus intuitives basées sur les interfaces utilisateur naturelles.

La simulation 4D constitue l’un des usages les plus importants et les plus prometteurs de l’approche BIM.

Elle associe un modèle 3D à la planification des activités de construction, de manière à simuler le processus de construction à travers le temps. Elle est particulièrement utile comme un outil de visualisation et de collaboration pour discuter et planifier l’avancement du projet, mais aussi pour l’étude de constructibilité? des choix techniques et des méthodes de travail, incluant l’identification des conflits, des chevauchements et des incohérences. En pratique, l’analyse de la constructibilité vise à réunir les praticiens expérimentés très tôt dans un projet afin d'étudier, sur la base de leur expérience, la faisabilité de la planification et des options techniques.

Pour associer efficacement la simulation 4D et la réalité virtuelle pour mieux supporter l'analyse de constructibilité, il est important

  • de définir des environnements cohérents,
  • de créer des modèles 4D adaptés,
  • de préparer et de transférer ces modèles de manière efficace dans les environnements de réalité virtuelle,
  • et de proposer des mécanismes de visualisation et d’interaction pour une collaboration efficace autour du modèle 4D.

Si les enjeux liés à la préparation et au transfert des modèles 4D sont relativement bien abordés dans la littérature, la question de l’interaction et du partage des résultats demeure problématique. Il s’agit en réalité d’une question extrêmement complexe dont la résolution demande la convergence de multiples domaines de connaissance et une implication de l’industrie. Pour adresser la problématique, le LaRTIC utilise une perspective multidisciplinaire unique pour développer de nouveaux environnements technologiques permettant d'améliorer la capacité des outils de simulation 4D à s’adapter aux besoins et pratiques réels de l’industrie.

Dernière modification le mardi, 11 août 2020 12:48